Quels sont les Psys ? Repérage...


 
Psychiatre, psychologue, psychanalyste, psychothérapeute, psycho-praticien… Qui fait quoi ? Quelle formation ? 


Un psychiatre : est un médecin spécialisé en psychiatrie, qui établit un diagnostic et prescrit un traitement médicamenteux adapté aux maladies et souffrances mentales. Puisqu'il est médecin, ses consultations sont remboursées par l'assurance maladie.

Un psychologue : a suivi 5 (voire 6 selon les Fac) années d’études spécialisées sur la psychologie. Le titre de psychologue est protégé par la Loi depuis 1985, c’est une profession réglementée, nécessitant l’inscription au répertoire des professionnels (Répertoire ADELI) de l’agence régionale de santé (ARS). Il existe différents types de psychologues : psychologue clinicien (pour tout ce qui concerne la psychothérapie), le psychologue du travail qui intervient en service Ressources Humaines, le psychologue scolaire qui aide aux orientations des enfants, le neuropsychologue qui fait des bilans neuropsychologiques et effectue des remédiations cognitives…

Un psychothérapeute : peut effectuer des thérapies fort différentes et fort variées : corporelles, comportementales, ou d’orientation psychanalytique… Le titre de psychothérapeute est maintenant réglementé depuis 2010 et nécessite l’inscription du professionnel au répertoire ADELI, cela atteste du sérieux de sa formation (théorique et pratique)

Un psychanalyste : n’a pas de parcours universitaire diplômant attestant de sa formation, ce n’est pas une profession réglementée et donc elle n’est pas inscrite au répertoire ADELI. La plupart du temps, le psychanalyste est psychologue ou psychiatre de formation, et a impérativement suivi une longue psychanalyse personnelle. Le psychanalyste suit cependant des enseignements, une formation auprès de diverses associations de psychanalyse, suit une supervision avec un autre psychanalyste. La psychanalyse va travailler sur les processus inconscients à l’œuvre notamment par les rêves, les symptômes, les actes manqués, les lapsus…

Un psycho-praticien :  n’a pas de cursus universitaire, souvent cela se résume à l’apprentissage d’une technique et sans les exigences de stages pratiques longs demandées au psychothérapeute. Ce n’est pas une profession réglementée. « Employé seul,  le nom de métier ‘psychopraticien’ est libre d’emploi, tout le monde peut y prétendre. Il ne constitue pas un titre mais désigne une activité professionnelle. » (fiche métier)